FORUM FERMÉ. TOUTE COPIE RESTE STRICTEMENT INTERDITE.

Partagez | .
 

 Capucine + I want just to live normally !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




avatar

• Secrets découverts : 6
• Talevillien depuis : 30/05/2014
• Cagnotte : 5
Capucine A. Fournier
My life is a fairy tale


MessageSujet: Capucine + I want just to live normally !   Ven 30 Mai - 15:01




Capucine Améthyste Fournier

Allez, raconte tout, mon chou !

AGE : 21 ans METIER OU ETUDES : Sa passion a toujours été la mécanique, et malgré la maladie qui pourrait l'invalider dans les années à venir, elle a voulu aller au bout de sa passion. Aujourd'hui, Capucine est fière de pouvoir dire qu'elle est mécanicienne. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Le 2 février 1993 à Rennes, en Bretagne PARTICULARITE : On ne peut pas dire que Capucine soit heureuse de sa "particularité" ; ce serait même pour dire vrai tout le contraire. Elle est atteinte d'une forme rémittente de sclérose en plaque, une maladie auto-immune chronique évoluant par poussée, qui laisse des dégâts irréversibles au cerveau. Ainsi, lorsqu'elle fait des poussées violentes, il peut lui arriver d'être incapable de pouvoir soulever ne serait-ce qu'un stylo ou de pouvoir marcher. Mais elle met un point d'honneur à pouvoir vivre normalement, et suit rigoureusement son traitement même si celui-ci peut s'avérer être lourd pour une jeune fille de 21 ans. Elle a également un tatouage ; un Mew sur le poignet droit. Ce tatouage signifie énormément de choses pour elle. GROUPES : Il en faut peu pour être heureux AVATAR : Shailene Woodley CREDITS : Avatar ; Moy's Destiny / Icon ; Vanellope / Gif ; Wickededits


A Taleville
PERSONNE N'EST PARFAIT, ALORS VAS-Y, BALANCE TES QUALITES ET TES DEFAUTS, ON EST LA POUR T’ÉCOUTER MON POTIT ! Un jour, une amie s’est amusée à me faite la liste de mes qualités et de mes défauts. Je l’ai un peu aidée, et je me suis un peu vexée sur certains points… Mais, je vais confier ce qu’il en est ressorti ! Paraitrait donc que je suis ; Susceptible - Effrontée – Entêtée – Très sensible – Taquine – Honnête – Amusante – Sociable - Sportive - Garçon manqué – Agaçante – Impulsive – Pas très maligne – Naïve – Déterminée à être heureuse – Optimiste – Adroite – Souvent égoïste – Souriante - Loyale. Et elle a également ajouté que j’avais tendance à Cacher constamment mes faiblesses – A avoir du mal à être douce – A être une véritable pile électrique – A manquer de tact – A me foutre des conséquences de mes actes - A être encore un peu trop gamine, parfois. Et, au fond… Je ne peux pas vraiment lui donner tord. C’est vrai que ça me ressemble pas mal, tout ça…

ET SINON, Y A DES TRUCS QUI TE DEFINISSENT EN PARTICULIER ? DES ANECDOTES, DES MANIES, DES PREFERENCES, ON VEUX TOUT SAVOIR ! Tout, hein ? Vous allez vite vous rendre compte que ça n’a rien d’intéressant. Mais si ça vous intéresse… Sachez que ; Je peux passer des heures à bricoler des moteurs, c’est une vraie passion – Je ne parle jamais de ma maladie, j’en ai honte – Je me pique tous les deux jours avec un traitement de fond pour ma maladie, ce qui fait que j’évite de mettre des vêtements où les traces de piqûres sont visibles (les manches courtes, les shorts, les trucs où on voit le dos ou le ventre.. Bref, tout ça, on oublie !) – Je fume, beaucoup trop et beaucoup trop souvent – Je mange très peu de viande. Pas que je sois végétarienne, mais je n’aime pas particulièrement la viande – Par contre, j’adore les sucreries. Je sais, c’est mal. – Je pourrais passer des heures les fesses vissées sur mon canapé à regarder des dessins animés – J’aime faire du sport, ça me détend – Je n’ai jamais vraiment aimé l’école. Alors, à 16 ans avec mon brevet en poche, j’ai commencé un apprentissage pour pouvoir travailler tout en préparant un diplôme – J’ai donc un CAP mécanique automobile que j’ai obtenu à 18 ans. Depuis je travaille dans le garage de la ville, en tant que mécanicienne  - Je me sens pas prête à m’investir dans une relation amoureuse, ça me fait peur – Je ne pleure jamais devant les autres, j’ai trop de fierté pour ça – Le style musical qui me plait le plus est le métal. Mais il m’arrive d’écouter un peu de tout, surtout des trucs idiots – J’adore caricaturer les gens, en les imitant – C’est super rare que je n’ai pas de bonbons sur moi – J’adore expérimenter toute sorte de truc, surtout en mécanique… Ce n’est pas toujours très concluant…  – Je vis à 200 à l’heure, parce que je veux profiter de ma vie – J’accorde beaucoup d’importance à l’amitié – Lorsque je suis stressée, je remue mes orteils – Je me coiffe rarement ; ça m’énerve – Quant à parler maquillage ; autant dire que je sais à peine me servir d’un tube de mascara – J’ai toujours été fan de Pokémon - D'ailleurs, mon seul tatouage est un Mew sur le poignet gauche. Il représente pour moi beaucoup de choses ; la pureté, l'espoir, la gentillesse... Mais également le fait d'être unique, et d'être un mystère. Cela me renvois à ma plus grande force et me rappelle à la fois ma plus grand faiblesse ; mon combat de tous les jours pour avoir la vie que je veux pour moi et ma maladie avec laquelle je dois apprendre à vivre, dont on ne connait pas grand chose si ce n'est qu'elle attaque le cerveau. D'où également le fait que j'ai choisi de me faire tatouer un pokémon de type Psy... Voilà… Si je trouve d’autres trucs débiles à vous dire, je vous ferez signe !


AH, AU FAIT, TU PENSES QUOI DES ETRANGERS QUI COMMENCENT A AFFLUER A TALEVILLE ? Eh bien je dirai que j'aime bien ça. On peut croiser de nouveaux visages, et puis moi-même je ne suis pas native de Taleville alors je serai bien mal placée pour juger. Mais je trouve ça sympa ; ça met de l'ambiance. Et puis, au moins, le garage tourne un peu mieux depuis l'arrivée des étrangers, alors je ne vais pas m'en plaindre ! J'aime bien l'ambiance que ça donne à la ville. Et puis, j'aime rencontrer des gens. J'aime discuter, partager, échanger. Et faut dire qu'à force de voir toujours les mêmes visages, je ne peux qu'être ravie d'en voir de tous beaux, tous neufs !


DERNIÈRE QUESTION, EST-CE QUE T'AS PASSE UN PACTE AVEC LA MÉCHANTE REINE ? EST-CE QUE TU TE RAPPELLES DE TON PASSE ? Je n'ai pas passé le moindre pacte, avec qui que ce soit. Pas de méchante Reine dans mon entourage, désolée M'sieur ! En revanche, lorsque je regarde mon tatouage, je crois me souvenir d'un petit animal qui me suivait... Une sorte de petite chose rose... Mais je sais très bien que les animaux roses bonbons n'existent pas, ce doit être mon imagination !

Dans le conte
MERE-GRAND VEUX TOUT SAVOIR, AVANT, DANS LE MONDE DES CONTES, T’ÉTAIS QUI ? On ne se souvient pas de moi, et pour cause ; qui se souviendrait de quelqu'un qui n'a rien fait d'extraordinaire ? Je n'étais que la suivante de la Reine Blanche. Une habitante du Pays des Merveilles parmi tant d'autre, avec son petit animal rose collé aux basques et que j'aimais énormément. J'avais certes un titre de noblesse qui me permettait de pouvoir être auprès de la Reine, mais je n'étais au final rien de plus qu'une gouvernante. Oh, n'allez pas croire que je haïssais ma vie au Château, bien au contraire ! Je l'aimais, de toute mon âme ! Mais, un jour,  je suis devenue une sorte d'erreur de la nature, après que la Reine Blanche ai voulu tester une de ses "recettes" sur moi. Avant ce jour, j'aimais aider la Reine à fabriquer des recettes étranges et loufoques, à réparer des choses qu'elle pouvait casser, à inventer avec elle... Malgré tout, je n'ai rien fait qui vaille la peine de se rappeler de moi ; je n'étais que celle à la structure moléculaire terriblement instable. Il me suffisait parfois de cligner des yeux pour me retrouver au bord d'un gouffre, sans trop savoir ce qu'il s'était passé. Mais cette particularité m'épuisait, et à chaque fois que je me "téléportais" puisque c'était bien ainsi que l'instabilité de ma structure moléculaire se manifestait, des dégâts sur mon cerveau étaient notés. Je ne supportais pas l'idée d'être un jour une "handicapée", je voulais absolument trouver le moyen de me débarrasser de cette chose en moi qui mettait chaque jour ma vie en danger. Je n'avais plus le contrôle de mon propre corps et c'était effrayant. Je voulais juste être...  normale. Bien sûr, la normalité n'est pas la principale qualité du Pays des Merveilles, mais je voulais juste redevenir... moi. Je voulais trouver un moyen de redevenir la jeune suivante de la Reine Blanche. Rien qu'elle. Celle qui était heureuse. Et non plus celle qui disparaissait à cause d'un éternuement ou que sais-je encore. Je n'aspirais qu'à ça ; me débarrasser de cette mauvaise expérimentation était simplement pour moi le moyen d'atteindre ma fin heureuse. Alors, j'ai trouvé un moyen de quitter le Pays des Merveilles, en suppliant et en rendant service ici et là. J'ai cherché pendant longtemps quelqu'un capable de m'aider à me débarrasser de ce que la Magie de la Reine Blanche avait fait sur moi. J'y suis partiellement parvenue. J'ai continué à souffrir d'instabilité moléculaire, mais une fée m'a aidée à contrôler ce qu'elle nommait "don". Pour moi, c'était une malédiction. Mais j'ai appris à vivre avec, à faire avec. Et j'ai pu retourner au Pays des Merveilles, retrouver cette place de suivante de la Reine Blanche qui me tenait tant à cœur. J'ai pu recommencer à l'aider dans son laboratoire. J'ai pu retrouver mon sourire. J'avais enfin ma fin heureuse, même si personne ne se souvient de mon nom. Je me nommais Émeraude de Quest . Mais qui donc se souvient d’Émeraude de Quest ... ?

Vanellope V. S.
Keukou
Alors, pour me présenter rapidement ; on m'appelle Vanellope le plus souvent (en fait, ça dépend vachement de mon humeur, parce que j'ai pas de pseudo fixe Oo), j'ai 21 ans et je vis en Bretagne. Je fais du rp depuis... longtemps. Et je déteste les petits carrés de présentation irl 8D Vous vous rendrez vite compte que je suis totalement barge, que je peux parfois partir dans des délires monstrueux et que quand je me sens bien quelque part, je raconte milles bêtises à la seconde ! Sinon, je crois que le code du réglement est le suivant ; a little more action please ! Et merci à Cléophée et à Mary-Ann d'avoir pris le temps de venir me répondre en partie invitée ♥️

- a little less conversation -



Dernière édition par Capucine A. Fournier le Sam 31 Mai - 16:20, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

• Secrets découverts : 6
• Talevillien depuis : 30/05/2014
• Cagnotte : 5
Capucine A. Fournier
My life is a fairy tale


MessageSujet: Re: Capucine + I want just to live normally !   Ven 30 Mai - 15:02





C'est l'histoire de la vie, le cycle éternel
« On jugerait bien plus sûrement un homme d’après ce qu’il rêve que d’après ce qu’il pense.  » - Victor Hugo.
QUATORZE ANS –
« J’ai entendu parler d’une petite ville sympathique. » Je me redresse doucement, tout en enlevant les écouteurs de mes oreilles pour fixer mon père qui vient s’installer avec un grand sourire sur mon lit. « C’est pas toi qui disait que tu voulais quitter Rennes ? » J’acquiesce, mais les informations mettent un temps fou à arriver jusqu’à mon cerveau. Déménager ? Et depuis quand mon père a le projet de déménager ? Il a toujours aimé Rennes. Connu dans notre petit quartier comme un homme un peu fou, mais indéniablement gentil, nous vivons depuis toujours dans notre grande maison. Seuls. Il ne parle jamais de Maman, même si je sais qu’elle est partie il y a bien longtemps. Ça ne me dérange pas. Mon père m’a toujours suffit, d’aussi loin que je m’en souvienne. Je n’ai besoin que lui auprès de moi pour m’épanouir. Et ma vie, jusqu’à maintenant, à été particulièrement belle. Non, c’est vrai ! Je n’ai pas à me plaindre ! Okay, sauf peut-être du collège. De un, je ne suis pas douée en cours. Je préfère bricoler des trucs. L’autre jour, c’est même moi qui ai trouvé le problème qu’avait la voiture. J’ai bidouillé un peu la chose, mais mon père a préféré l’emmener au garage. Résultat ? Le type a dit en rigolant que si un jour, je devenais mécanicienne, il ne fallait pas que j’hésite à aller poser mon CV chez lui. De deux, les gens là-bas m’exaspèrent. Dans mon collège, j’ai l’impression de ne croiser que des clichés. La fille qui se maquille pour attirer l’attention, et le type qui joue les durs pour attirer lui aussi l’attention. Bref, ça m’exaspère... « Attends… T’es sérieux, P’pa ? » Il hoche la tête en tapotant ma cuisse, un sourire collé aux lèvres et je me redresse d’un coup. « Tu es prêt à quitter tout ça… Parce que je t’ai dis que je voudrais quitter Rennes, que cette ville ne me plait plus ? » Je sens des larmes d’émotion qui montent dans ma gorge, et je les ravale aussi sec. Mais il me confirme ça d'un hochement de tête. « Le Mont-St-Michel, tu adorais aller là-bas quand tu étais gamine ! » J’adore toujours cet endroit, mais je me tais, je l’écoute. « Il y a une petite ville qui se nomme Taleville non loin du Mont. Et tu sais quoi ? Ton cher Papa y a trouvé du boulot… » Mon regard s’éclaire « C’est pas vrai ?! » Il m’assure que ça l’est. Il m’explique qu’il me prépare cette petite surprise depuis des mois… Et je me rends compte qu’effectivement, il s’était fait plus cachotier ces derniers temps. Il me dit que tout est prêt pour nous accueillir à Taleville. Une maison, un nouveau travail pour lui, un nouveau collège pour moi. Il n’y a plus qu’à déménager ! J’ai l’impression de vivre un rêve. Une nouvelle ville, de nouvelles personnes à rencontrer… Et le tout en bord de mer ! Je me jette dans les bras de mon père, qui me caresse les cheveux en me serrant contre lui. J’aime mon père, je l’ai toujours aimé !

SEIZE ANS –
J’ai obtenu mon Brevet des Collèges. Pas le diplôme le plus important dans une vie, mais celui-ci m’ouvre les portes du chemin qui mène à mon rêve. Mon CAP. Étonnement, je n’ai pas eu beaucoup de mal à me trouver un maitre d’apprentissage dans le garage de la ville, et j’ai pu commencer mon apprentissage sans encombre. Mon rêve... Celui de pouvoir faire de ma passion, mon métier. La mécanique… J’ai enfin l’opportunité de pouvoir montrer ce dont je suis capable ! Et je sais que je suis capable de beaucoup dans ce domaine. Ce n’est pas pour me vanter ; même mon maitre d’apprentissage me le dit. « Allez, Capu, secoue-toi ! » Je sors de ma rêverie, ma main posée sur le bouton de la plateforme pour faire monter un véhicule en réparation. « Ouaip ! Pardon Patron ! » Un grand sourire plus tard – et un soupire de la part de mon patron – j’essaie d’appuyer sur ce simple bouton. Mais j’ai l’impression de ne plus avoir la moindre force dans mes doigts. Et bientôt, c’est tout mon côté droit qui me donne l’impression d’être engourdie. « Oh Capu ! Tu te magnes, oui ou non ?! » Je secoue la tête, la bouche ouverte. Ma jambe a du mal à me tenir, et je suis forcée de lâcher ce que je suis en train de faire pour m’assoir. Mon patron arrive à grand pas vers moi « Mais tu te paie ma tête ?! Lève-toi, au boulot ! » Je ne l’écoute même plus, j’essaie de bouger mes doigts mais j’ai l’impression que je n’y arriverai pas. « Je… Je me sens vraiment mal… Je… Excuse-moi… » Il lève les yeux au ciel, et m’attrape par le poignet pour me remettre debout. Je manque de perdre l’équilibre, et me rattrape in-extremis au bleu de travail de mon patron. Il fronce les sourcils, me regarde et sa voix s’adoucit « Capucine, ça va ? » Je secoue la tête. Non, ça ne va pas !! Il m’aide à me rassoir, tout en attrapant son téléphone. « Qu’est-ce que tu fais ?! » La panique gagne ma voix. « J’appelle une ambulance. Tu ne tiens pas debout, tu n’as pas réussi à presser un simple bouton… Je peux pas prendre la responsabilité de te laisser bosser dans cet état. » Je secoue la tête. Non… Non, non, non ! « Je peux travailler ! » Il fronce les sourcils « Non, tu ne peux pas, Capu. Reste tranquille. » L’ambulance arrive rapidement, me conduisant à l’hôpital en contactant mon père au passage. Papounet d’amour qui débarque comme une furie dans le bazar et qui me rejoins paniqué dans la salle d’examen où je suis allongée, naturellement... Il arrive, m’embrasse sur le front et je vois toute son inquiétude au fond de ses yeux. « Ça va, P’pa. C’est rien. » En fait, j’en sais rien. Tout ce que je sais, c’est que je suis encore engourdie. Le médecin entre dans la pièce, sourit brièvement à mon père et s’adresse directement à moi. Je lui explique alors comment s’est passée la chose, ce que je ressens… Il me fait patienter, en disant que je vais devoir passer un scanner. « Je te jure que ça va P’pa. » dis-je en fixant mon père qui ne m’a pas lâché du regard. Mais est-ce que ça va vraiment ?

DIX-SEPT ANS -
L’hôpital est presque devenue ma seconde maison, depuis le jour où j’ai commencé à être victime de ses « trucs » aussi chiants qu’handicapant. Les médecins ne sont pas certains, ils hésitent. Et mon père refuse de me dire ce qu’ils ont dit pour le moment. Il me dit qu’il préfère attendre que les médecins soient sûrs. Tout ce que je sais, c’est que ces sortes de crises de tétanie – parce que je ne sais pas comment les appeler autrement – m’empêche de faire mon boulot de façon optimale. Mon maitre d’apprentissage me dit que ça ne m’empêchera pas d’avoir mon diplôme, et qu’il m’embauchera même probablement en CDI lorsque j’aurais mon diplôme en poche… Mais moi, ça me gêne. Je me sens instable et je ne sais même pas ce que j’ai exactement. Et puis, un rendez-vous se prend avec un neurologue. Je crois que j’appréhende ce qu’il va me dire. J’appréhende de savoir ce que j’ai, car je sais que je vais savoir. Mon père a la mine grave, je crois que lui sait à quoi s’attendre. Et ce n’est pas pour me rassurer. Bien au contraire. J’ai l’impression qu’on va m’annoncer la pire nouvelle de ma vie, quand la porte s’ouvre. Et ce n’est pas le sourire faussement enjoué du docteur qui me trompe ; je ne suis pas si stupide. Je connais mon père par cœur, et c’est sur sa face à lui que je vois que je dois m’attendre au pire. « Bonjour Capucine, comment te sens-tu aujourd’hui ? » Je hausse les épaules. Je n’en sais rien, je ne sais pas comment je me sens. Il croise ses mains sur son bureau. « Je vais te faire passer une série de test psychomoteurs, et ensuite, nous discuterons de tes scanners… Est-ce que les médecins t’ont déjà donné des pistes sur ce que tu devais envisager ? » Je secoue la tête, tout en regardant mon père « Mon père ne voulait pas avant de savoir exactement ce que j’avais. Je suppose que je vais savoir aujourd’hui. » Je me lève, pour suivre le neurologue dans une salle annexe. Il me fait passer une batterie de tests, dont certains me font sourire. Et entre chaque, il note des choses que j’essaie de lire. Nous retournons dans le bureau, sans un mot et je me réinstalle. « Bien. Capucine… Sais-tu ce qu’est une sclérose en plaque ? » Je ris nerveusement « Je suis mécano, moi, pas toubib… » Répond-je du tac au tac. Et là, il m’explique. En long, en large et en travers. En n’omettant aucun détail. J’ai de la difficulté à déglutir, beaucoup de difficulté. Je me sens mal. « Alors… Alors mon cerveau va se dégrader… Et… » Je n’arrive pas à finir ma phrase. « Tu as eu la chance d’être diagnostiquée tôt, Cap.. » Je me lève d’un coup « De la chance ?! J’ai une maladie qui me bouffe le cerveau et qui risque de m’envoyer dans un fauteuil roulant en me laissant capable de dire seulement « Eeeeeeeurh » et vous appelez ça de la chance ?! » Je ne peux pas rester une seconde de plus dans cette pièce. J’attrape mes affaires, et je sors, sans laisser le temps à mon père de se lever. Je file tout droit vers le garage automobile. En me voyant débarquer, mon patron me regarde étrangement, mais il comprend à mon regard que ça ne va pas. « Capu, si tu veux, il y a de la carrosserie à retaper. J’ai pas le temps… Tu veux bien le faire pour moi ? » Il a parlé doucement, et je sais qu’il fait ça pour que je me défoule. Alors, j’hoche la tête. Et je vais tout simplement retaper cette carrosserie, en me foutant totalement de savoir combien de temps ça allait me prendre. Il fallait que j’évacue. Que j’oublie ce que je venais d’entendre…

Raconte ici la vie actuelle de ton personnage. C'est-à-dire, son background, dont il est persuadé de la véracité hormis les vils ayant signé un pacte avec la Méchante Reine. Sous forme de simple texte, de rps, de journal intime, bref, c'est free style ! Un minimum de 20 lignes est tout de même demandé. Après, si vous faites 5 000 mots, on va pas vous sermonner hein (a) D'ailleurs, veillez bien à vous relire et à marquer les paragraphes s'il y en a, c'est plus esthétique et ça donne envie de se plonger dans la lecture ! Aussi, pensez à rendre votre personnage humain, on ne veut pas de Mary-Sue, de Gary-Stu ou autres. C'est d'ailleurs écrit dans cette annexe mais on précise, au cas où (a) De même que ces annexes-ci qui vous permettrons de mieux cerner l'univers ♥ BON COURAGE LES ROS MINETS, ON VOUS AIME D'AVAAAANCE !

Raconte ici la vie actuelle de ton personnage. C'est-à-dire, son background, dont il est persuadé de la véracité hormis les vils ayant signé un pacte avec la Méchante Reine. Sous forme de simple texte, de rps, de journal intime, bref, c'est free style ! Un minimum de 20 lignes est tout de même demandé. Après, si vous faites 5 000 mots, on va pas vous sermonner hein (a) D'ailleurs, veillez bien à vous relire et à marquer les paragraphes s'il y en a, c'est plus esthétique et ça donne envie de se plonger dans la lecture ! Aussi, pensez à rendre votre personnage humain, on ne veut pas de Mary-Sue, de Gary-Stu ou autres. C'est d'ailleurs écrit dans cette annexe mais on précise, au cas où (a) De même que ces annexes-ci qui vous permettrons de mieux cerner l'univers ♥ BON COURAGE LES ROS MINETS, ON VOUS AIME D'AVAAAANCE !

- a little less conversation -



Dernière édition par Capucine A. Fournier le Ven 6 Juin - 15:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

• Âge : 27
• Secrets découverts : 172
• Talevillien depuis : 12/04/2014
• Cagnotte : 160
Cléophée F. Loiseau
My life is a fairy tale


MessageSujet: Re: Capucine + I want just to live normally !   Ven 30 Mai - 15:09

Bienvenue officiellement /o/ bon courage pour cette fichette, je dois dire que Shailene est perfect et puis tes prénoms, mamaaah

_________________

you can run and you can hide, but I'm not leaving less you come with me. phil collins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

• Secrets découverts : 6
• Talevillien depuis : 30/05/2014
• Cagnotte : 5
Capucine A. Fournier
My life is a fairy tale


MessageSujet: Re: Capucine + I want just to live normally !   Ven 30 Mai - 16:59

Merciii beaucoup   
Et puis, je te retourne le compliment. Jennifer + Cléophée + La Fée des Dents... C'est parfait comme mélange **

_________________
« Personne ne sait combien de temps peut durer une seconde de souffrance. »
No matter what I say or what I do, I know how this will end... So I turn it away now before we begin ! And no matter what you say or what you do, I know how this will end... So I'm turning away now ! (♫ IN THIS MOMENT - The promise)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

• Secrets découverts : 468
• Talevillien depuis : 20/12/2013
• Cagnotte : 471
M. Apollinaire Smirnov
My life is a fairy tale


MessageSujet: Re: Capucine + I want just to live normally !   Ven 30 Mai - 17:15

Bienvenue parmi nous !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

• Secrets découverts : 68
• Talevillien depuis : 04/05/2014
• Cagnotte : 54
Erza I. Vanderbilt
My life is a fairy tale


MessageSujet: Re: Capucine + I want just to live normally !   Ven 30 Mai - 19:13

Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiienvenue sur le forum   

Bon courage pour ta fichette   

_________________

❝ BECAUSE WE CAN ❞
I don't wanna be another wave in the ocean, I am a rock, not just another grain of sand, I wanna be the one you run to when you need a shoulder, I ain't a soldier but I'm here to take a stand because we can ● Bon Jovi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

• Secrets découverts : 6
• Talevillien depuis : 30/05/2014
• Cagnotte : 5
Capucine A. Fournier
My life is a fairy tale


MessageSujet: Re: Capucine + I want just to live normally !   Sam 31 Mai - 10:42

Merciiii beaucoup à vous ! ♥

_________________
« Personne ne sait combien de temps peut durer une seconde de souffrance. »
No matter what I say or what I do, I know how this will end... So I turn it away now before we begin ! And no matter what you say or what you do, I know how this will end... So I'm turning away now ! (♫ IN THIS MOMENT - The promise)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

• Secrets découverts : 336
• Talevillien depuis : 16/11/2013
• Cagnotte : 266
Raphaël C. Legrand
My life is a fairy tale


MessageSujet: Re: Capucine + I want just to live normally !   Jeu 5 Juin - 14:15

Bienvenue parmi nous, courage pour ta fiche, j'adore ton choix d'avatar !

_________________
    looking.for.the.pianoguy
    ALL YOU NEED IS TO SIT AND LISTEN, NOTHING IS IMPORTANT
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

• Secrets découverts : 6
• Talevillien depuis : 30/05/2014
• Cagnotte : 5
Capucine A. Fournier
My life is a fairy tale


MessageSujet: Re: Capucine + I want just to live normally !   Ven 6 Juin - 14:45

Merci ! ♥

Désolée, je traine pour la rédaction de ma fiche, mais je devrais bientôt avoir terminé !

_________________
« Personne ne sait combien de temps peut durer une seconde de souffrance. »
No matter what I say or what I do, I know how this will end... So I turn it away now before we begin ! And no matter what you say or what you do, I know how this will end... So I'm turning away now ! (♫ IN THIS MOMENT - The promise)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

• Secrets découverts : 187
• Talevillien depuis : 16/02/2014
• Cagnotte : 129
Nolan Dumas
My life is a fairy tale


MessageSujet: Re: Capucine + I want just to live normally !   Mar 10 Juin - 15:49

Bienvenue ici et bon courage pour ta fiche Very Happy ton perso à l'air coolos What a Face

_________________
▽ You know why stories have happy endings? They end too early,they always end right at the kiss. You never have to see all the bullshit that comes later. You know, life.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

• Secrets découverts : 71
• Talevillien depuis : 12/03/2014
• Cagnotte : 41
Valentin H. Balzac
My life is a fairy tale


MessageSujet: Re: Capucine + I want just to live normally !   Mar 1 Juil - 0:21

Hey demoiselle, je passe pour te dire que Shailene a été attribuée à quelqu'un qui a fini sa fiche :/ Désolée de la mauvaise nouvelle, si tu as besoin, nous t'aiderons à en trouver un autre de bel avatar

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Contenu sponsorisé
My life is a fairy tale


MessageSujet: Re: Capucine + I want just to live normally !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Capucine + I want just to live normally !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» Vive le Naheulband en live !!!!
» Ghost in the shell : un remake en live ?
» Live your dreams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
a little less conversation ::  :: Don't you have secrets ?-