FORUM FERMÉ. TOUTE COPIE RESTE STRICTEMENT INTERDITE.

Partagez
 

 (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

(f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 1394398434-rgrub


Ruben Nogard

• Âge : 23
• Secrets découverts : 606
• Talevillien depuis : 09/12/2013
• Cagnotte : 426
Ruben Nogard
My life is a fairy tale


(f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux Empty
MessageSujet: (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux   (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux EmptyJeu 12 Déc - 14:07




Liv Nogard

LIBRE


AGE : 22 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 15 juillet 1991, à Taleville. MÉTIER/ETUDES : métier au choix, je la vois aussi à côté totalement passionnée de danse. CARACTÈRE : lunatique, déterminée, superficielle, arrogante sur les bords, souriante, travailleuse, diplomate, réaliste, susceptible, perfectionniste. (un tempérament de feu en somme, sans pour autant tomber comme Ruben. Arrow) AVATAR : Rooney Mara c'te déesse.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 2874586482 CRÉDIT : gentle heart., belikovs

HISTOIRE, POINTS IMPORTANTS : Du plus loin qu'elle se souvienne, Liv a vu le jour à Taleville et y a toujours vécu. De l'alliance d'un père islandais et d'une mère française, son nom et son prénom ne sont donc jamais passés inaperçus. On peut dire que la famille était heureuse durant des années, même la relation avec Ruben, son frère de deux ans son aîné était aux beaux fixes. Famille heureuse, vie heureuse, c'est même à l'âge de 5 ans qu'elle commence à faire de la danse, un sport qui lui plaît directement sans savoir pourquoi.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 550011198 

Pourtant, sa vie et celle de la famille Nogard vient à basculer l'année d'après. Voulant retourner au source, en Islande, sur une route menant à la capitale Reykjavik, les parents se prennent la tête, se hurlent dessus devant les regards impuissants de leurs enfants. Il a suffit de rien pour que la voiture s'écrase quelques mètres beaucoup plus loin dans la neige. Le père décède sur le coup, Ruben, Liv et leur mère sont donc, les seuls rescapés.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 303051583 La demoiselle avait 6 ans.

Sa mère, qui se montrait déjà très protectrice avec elle, la poussant vers ses rêves, est devenue bien pire suite au décès de son mari. Voulant qu'elle soit parfaite, la couvrant de compliments et laissant Ruben dans un coin, oublié de tous - déjà que la mort de son père était un véritable traumatisme, son caractère de base n'a rien arrangé dirons-nous, il s'est véritablement enfermé dans une bulle de béton que même Liv, ne pouvait éclater. Ceci étant, mêlons à ceci un peu de jalousie face à ce favoritisme flagrant, et après quelques mois, des disputes commencent à exploser pour tout et rien à la fois. Tout est bon pour se mettre sur la gueule, Liv ne comprend pas, et préfère répondre avec violence aux dires de son frère.  :fufu: 

Vous l'aurez compris, la relation frère/soeur éclate en morceaux au fil des années. Plus ils grandissent, plus les vacheries crèvent les coeurs, et les repas de familles ? Presque insupportables.  :noes: Ce que je vous laisse libre ? Tout bonnement la suite, je ne souhaite pas qu'elle ai une adolescence foireuse ou droguée, qu'elle se concentre sur son sport, ayant de bonnes notes à l'école - à vous de voir ce qu'elle pense de sa mère, si elle remarque oui ou non, qu'elle se concentre bien trop su son cas.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 2824286932 Vous pouvez même pourquoi pas, ajouter du tragique à cette histoire avec un évènement qui serait survenu y'a au maximum un an ou deux, du genre un accident qui fait qu'elle ne pourrait plus danser. Bref, laissez votre imagination vagabonder, même les amourettes, pas de soucis mon chou.  rainbow 

Et pour finir, l'ultime et dernier point, depuis quelques jours, Liv a élu domicile chez Ruben et pour cause : la plomberie dans son appartement a claqué, dégâts des eaux, je vous passe le reste. Si vous souhaitez voir la demande de la donzelle à vivre chez mon dragounnet, n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à ma fiche.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 4068921179 Quoi qu'il en soit, ce ne sera donc pas éternel et elle restera seulement quelques semaines chez son frère, les confrontations risquent de vite claquer sur la tronche de l'un comme de l'autre toussa.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 3010902282 Malgré tout, ayez en tête qu'elle a quand même un minimum de principes et n'ira pas forcément empiéter sur les plates-bandes de son frère, elle viendra seulement la nuit pour dormir et ne passera pas sa vie sur le canapé quoi.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 2602751219 

Dans le monde des contes, Liv incarne la danseuse du petit soldat de plomb. Dans ma version un peu remixée, elle est à vrai dire, le jouet de la méchante reine. Elle ne prend le parti de personne et je la vois plus comme une jolie poupée légèrement mélancolique à se faire à son existence, ceci dit, n'hésitez pas à parler d'un petit soldat ou autres jouets.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 2356819675 








Ruben Nogard

Je vois sa chevelure brune filer dans le vent, je vois ses jambes tourner encore et encore, comme dans une boite à musique. Elle danse, comme si sa vie en dépendait, elle danse comme si elle était enfermée dans cette bulle. De loin, je la regarde, de loin, j'admire sa splendeur, sa carrure et sa détermination. Est-ce qu'elle sait que je suis ici ? Ce serait la flatter, ce serait m'avouer vaincu. Une soeur est une deuxième partie de notre personne, une amie à qui se confier, sur qui nous pouvons pleurer. Mais, entre elle et moi, rien n'a jamais marché. Du plus loin que je me souvienne, je n'ai jamais daigné répondre à ses questions. Ruben, pourquoi tu parles pas ? Enfermé avec mes propres démons, elle voulait me tendre sa main blanchâtre et je n'en ai rien fais. Les blessures sont profondes, et celles que nous nous provoquons le sont bien plus. Avant le décès de notre père, je me souviens que souvent, il m'arrivait de soigner ses égratignures, de lui permettre de venir dans ma chambre à cause de cet orage - et parce que les parents ne voulaient pas de sa présence. Puis, il y a eu ce changement, cette déambulation dans le couloir noir qu'est la vie. Liv est la blanche lumière, le cygne resplendissant, je ne reste que son ombre, à me laisser tomber contre un mur et regarder ses pas. Elle voulait m'impressionner, elle s'intéressait, se butait à venir vers moi malgré mes mises en gardes. Je crois que j'ai brisé quelque chose en elle, si le monde tourne avec elle, j'ai cessé de la suivre dans sa longue marche. Je l'aime tout comme je la déteste, je m'inquiète pour son joli minois comme je peux en hausser les épaules. Embrassée par les flammes depuis sa plus tendre enfance, son répondant n'a fait que se développer au fil des années. Et puis, un jour, tout a explosé. Je ne me souviens pas réellement de ses mots, mais nous ne pouvions qu'hurler l'un contre l'autre, nous traitant de tout les noms. A ces jours ? Nous laisser tout deux dans une pièce serait vouloir notre perte. J'aime à la détester, et je déteste à l'aimer. Qui, quoi, quand, personne ne pourrait l'expliquer. Deux âmes qui se ressemblent mais qui n'arrivent à se compléter. Danseuse filiforme qui laisse la nuit tomber sur son visage, sa peau scintiller sous les projecteurs.

La famille est précieuse parait-il. Faut-il croire que Liv et Ruben sont une belle exception ? C'est un fait. Si avant le décès de leur père, tout était presque idyllique, après, tout a fini par lentement dériver vers un chemin plus macabre. Ruben se nourrissant d'une rage sans nom pour ses compatriotes, Liv trop choyée par sa mère, mise en avant pendant que l'autre se laissait dévorer par un monstre. C'est un peu de jalousie, un peu d'incompréhension et deux caractères similaires qui font qu'à ces jours, le dialogue est difficile. L'un en souffre autant que l'autre, mais il en est ainsi. Se faire une raison, ne pas s'en faire une ? Entre engueulades et ironie, la fuite n'est plus possible. Un jour qui sait, le dragon daignera s'approcher de la danseuse.

Silas Wharol

Je trottine le pas léger, emporté par quelques pas de danse et grignotant une barre chocolatée. Les pavés de la rue s’illuminent sous mes pieds, comme dans le clip de Michael Jackson, du moins c’est l’impression que j’ai. J’aurais peut-être pas dû autant fumer. J’enchaine un petit moonwalk et me rétame sur la poubelle d’après. Merde. Heureusement, personne ne m’a vu. J’entre dans l’immeuble et monte les marches quatre à quatre. Je dépasse la porte de mon appartement et monte encore, jusque chez Ruben. Je l’ai vu tout à l’heure, la tête plongée dans un livre à la bibliothèque. Il ne rentrera pas avant un moment, l’occasion pour moi de faire mes petites courses de lait. Le mien est périmé. Avec un peu de chance il aura aussi oublié du cash sur une commode, qui sait. Je farfouille dans mes poches et en sort mes outils de crochetage. Un, deux, trois, déverrouillée. J’entre, sans m’embêter à être discret. Il n’y a personne de toute faç… « WOOOOOH ! » Ma tête cogne contre une autre et ma main vient automatiquement se poser sur mon front, comme pour atténuer la douleur du choc. Je lève les yeux, m’attendant à tout sauf à ça. Mais que voilà une ravissante créature, en serviette de bain en plus, enfin, à moitié, étant donné que celle-ci a un peu glissé, pour le plus grand plaisir de mes yeux. La demoiselle affiche un air outré qui m’arrache un sourire amusé. Je lève alors les mains vers elle en signe de paix, évitant soigneusement de pointer sa sublime poitrine pour ne pas la brusquer, et la rassure immédiatement avant qu’elle ne se mette à hurler. « Je suis un ami de Ruben ! Désolé je ne voulais pas t’effrayer ! » Je rabaisse mes bras et détend mon visage, tout en me détendant également en contemplant ses formes. Intéressant… « Et Ruben laisse un double de clés à tous ses amis, comme ça ? » Je réfléchis une seconde, deux, et range très discrètement mes outils de crochetage dans la poche arrière de mon jean. « Heu… oui… enfin, aux plus proches quoi… Je m’appelle Silas ! » J’apprends alors qu’elle s’appelle Liv, et qu’elle est la sœur, l’unique sœur, de Ruben. Ça alors, il s’était bien gardé de m’en parler. Peut-être qu’il me connait trop bien, et qu’il savait qu’elle me plairait. Il sait, de toute façon, qu’il ne peut pas me faire confiance. J’attrape doucement la main de la jeune fille et y dépose délicatement un baiser en souriant de toutes mes dents. Apparemment la plomberie dans l’appartement de la demoiselle est cassée et elle s’est donc réfugiée chez son frère. Le problème, c’est que celui-ci ne doit rien savoir. C’est compliqué, elle ne veut pas s’expliquer mais j’ai bien compris qu’entre ces deux-là, quelque chose clochait. Je ne pose pas de questions et la laisse s’habiller en levant les yeux au plafond. Je jette des coups d’œil qu’elle ne remarque pas et me délecte de la vue qu’elle m’offre. Son teint est miel, contrairement au teint blanc de Ruben. Elle est si belle que je regrette que Ruben ne me l’ait pas présentée avant. Ses yeux sont sombres, son regard ténébreux, exactement comme lui. C’en est extrêmement troublant. Elle passe la porte sans un mot, laissant une odeur agréable dans l’air, et, dans les escaliers, j’attrape son bras pour l’inviter. Elle refuse mais je tire de sa poche son téléphone, sur lequel j’inscris mon numéro.  « Je pense que l’on se reverra, petite sœur du dragon. »

Liv et Silas ne se sont vus que cette unique fois, et aucun des deux n’en a parlé à Ruben. Liv, simplement parce qu’elle ne partage plus rien d’autre que de l’incompréhension et des hurlements avec son frère, et Silas, simplement parce que s’il arrive à la mettre dans son lit, il préfère feindre de ne pas avoir su qui elle était devant le frère. Il veut simplement jouer et emmerder Ruben. C’est plus fun comme ça, et puis elle est si jolie... Jusqu’ici, la danseuse ne l’a jamais rappelé, mais qui sait, cela pourrait bien changer.

Eilis Butler

Tout comme Ruben et Eilis qui se connaissent depuis des années, c'est exactement pareil avec Liv. Elle a eu même la chance, de la connaître avant qu'elle ne perde totalement l'ouïe. Deux gamines à rigoler, deux gamines à se confier. Si Ruben avait une relation privilégiée avec la rouquine, voir sa soeur s'incruster dans cette relation ne lui a clairement pas plu - et durant pas mal de jours, il n'a cessé de lui faire comprendre. Disputes en tous genres, aussi idiotes qu'inutiles, mêlant à ceci un chouilla de jalousie. Malgré tout, elles n'ont jamais cessé de se voir, gloussant quand il fallait glousser, s'amusant quand il fallait s'amuser et vice-versa. Qu'elle ne fut le choc de Liv d'apprendre que sa petite Eilis venait de perdre totalement l'ouïe. Comme si les Nogard étaient tous de bon coeur, elle ne voulait perdre ce petit lien solide qu'elles avaient réussi à se forger. Apprenant à son tour le langage des signes, un peu moins rapidement que son frère certes, mais tout de même, Eilis permet à Liv un véritable bol d'air frais, et Liv lui permet d'oublier un peu plus sa dure réalité chaque jour. Pas le lien le plus complexe du monde, ni le plus tordu, pourtant, c'est des relations comme telles qui permettent à Eilis de sourire à grandes dents. C'est idiot, mais ça se laisse aller, ça se laisse couler comme de l'eau, comme une touche d'enfance dans ce monde de brutes.

Oric Boron

Oric et Liv, c'est une histoire qui, sincèrement, aurait pu durer. Ils sont restés ensemble une année, autant difficile qu'agréable, en compagnie de ce vieux rustre de vétérinaire. La rencontre ? Bête au possible, la belle devait faire soigner son pauvre matou, elle est tombée sur Oric. On peut parler de coup de foudre, de bon feeling, quoi qu'il en soit, ils vivaient l'idylle parfaite, ou presque. Deux personnes qui se ressemblent, ce n'est pas forcément bon ménage, et encore moins celui d'Oric, qui s'est avéré bien plus impulsif que Liv. A force de disputes, de prises de têtes toute en violence, elle a préféré mettre un terme à cette relation, avant qu'elle ne leur explose à la figure. Si Oric l'a bien vécu ? Certainement pas. Il est venu même à quelques reprises, pour s'excuser, dire qu'il changerait, et Liv n'a rien voulu entendre. C'était voué à l'échec, dès le départ, mais ça, c'est bien connu que l'amour rend aveugle. Aujourd'hui, ils entretiennent une relation stoïque, bouffé par une rage commune.

- a little less conversation -


_________________

children of the night. this is Berk. it snows nine months of the year, and hails the other three. any food that grows here is tough and tasteless. the people that grow here are even more so. the only upsides are the pets. while other places have ponies or parrots... we have... dragons.


Dernière édition par Ruben Nogard le Dim 19 Jan - 14:15, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 1394398434-rgrub


Ruben Nogard

• Âge : 23
• Secrets découverts : 606
• Talevillien depuis : 09/12/2013
• Cagnotte : 426
Ruben Nogard
My life is a fairy tale


(f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux Empty
MessageSujet: Re: (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux   (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux EmptyJeu 12 Déc - 14:08





Allez, on va papoter toi et moi

Coucou à toi.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 2602751219 
Merci avant toute chose, d'avoir posé tes yeux sur ce scénario, et si tu en es là, c'est que je suppose que c'est parce qu'il t'intéresse.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 3010902282 Si je me trompe, ce sera déshonneur sur moi, sur ma famille et sur ma vache.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 2874586482 Je vais essayer d'être rapide pour ne pas t'endormir !  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 303051583 Pour commencer, le pseudo n'est pas négociable. Je suis une fanatique de ce prénom, je trouve qu'il colle très bien au visage doux de la soeur de mon Rub', en plus je la cite dans ma fiche, donc je m'en excuse.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 2824286932 En matière d'avatar, on va dire que je reste ouverte aux possibilités mais si tu peux prendre Rooney, TAKE HER.  rainbow Cette femme, c'est juste ma déesse dans le genre, je la trouve sublime, avec un charisme de malade puis pfff, voilà quoi.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 1130268264 Pour l'histoire, tout a été expliqué et ce qui vous est totalement libre aussi. En matière de liens, j'pense qu'y'a à développer partout, surtout que à cause de son dégât des eaux, ça risque d'être bien sympathique dans l'appartement du dragon.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 536855309  Comme vous savez, c'est donc temporaire et on ne passera pas notre vie à RP sur ce sujet, à partir d'un moment Liv retournera chez elle et y'aura d'autres occasions pour se mettre sur la gueule.  :fufu: Concernant sa vie dans le monde des contes, je me maintiens pour la danseuse, je trouve ce conte très beau, puis être le joujou de la méchante reine, c'est pas donné à tous le monde.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 2270081031 

Sinon, pour le reste, je demande une réponse toute les deux semaines, et encore, je suis très très large, étant à la fac j'peux avoir des périodes creuses comme hyperactives, vous prenez pas la tête.  :koeur: Ne pas hésiter à flooder, faire des jeux, demander des liens aux autres - parce que ça ne sert à rien de se bloquer.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 4068921179 En matière de RP, je vous avouerais que je peux aller très loin dans mes délires. Je vais du 1000 mots au 3000, tout peut dépendre de mon inspiration, mais là, je m'adapte. N'ayez crainte, je ne vais pas vous bouffer à coup de mots.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 100376953 Puis, que dire ? Si tu prends ma Liv, tu auras ma reconnaissance éternelle et je t'aimerais jusqu'à la fin de mes jours, parole de Rhubarbe.  :koeur:  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 2356819675  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 2602751219  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 1734048062  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 3705999107  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 446990546 Et je t'offre des licornes pour la peine.  (f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux 902864472 



- a little less conversation -


_________________

children of the night. this is Berk. it snows nine months of the year, and hails the other three. any food that grows here is tough and tasteless. the people that grow here are even more so. the only upsides are the pets. while other places have ponies or parrots... we have... dragons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(f) ROONEY MARA Ҩ il en faut peu pour être heureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il en faut peu pour être heureux
» Aiden J. Kent // Il en faut peu pour être heureux
» Yd ▬ Parfois... Il en faut peu pour être heureux
» Pour vivre heureux, faut pouvoir se déplacer
» Pack Premier Rechargement Offert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
a little less conversation ::  :: Find your soul mate-